Athlétisme - 09/05/2019

Douze ans de suspension pour une athlète russe

On ne plaisante plus. L’athlète russe Ksenia Savina, une spécialiste du 800 m, a été suspendue pour une période record de 12 ans par l’Unité d’intégrité de l’athlétisme (AIU). Elle est sanctionnée pour dopage, complicité et manipulation d’un échantillon. Sa suspension court jusqu’en mai 2031, date à laquelle elle sera âgée de 41 ans. Son entraîneur et mari, Alexei Savin, est également suspendu, mais « seulement » pour une période de 4 ans. Il est accusé de complicité et falsification. Selon une chaîne de télévision russe, Ksenia Savina s’est servie du passeport ukrainien d’un ami d’enfance originaire de Crimée pour participer à des compétitions internationales, alors qu’elle était déjà suspendue depuis 2015 par l’IAAF à la suite d’un contrôle antidopage positif. Pour sa défense, la jeune femme a expliqué son test positif par une erreur de sa femme de ménage, qui aurait mélangé ses médicaments pour des douleurs au dos avec les cachets prescrits à son coach et époux.

ActualitésVoir toutes les actualités