ESCRIME - 26/04/2019

Les Japonais devront bosser leur anglais

Inédit. La Fédération japonaise d’escrime a annoncé, jeudi 25 avril, sa décision d’introduire désormais la maîtrise de la langue anglaise comme critère de sélection pour les championnats du Monde à partir de 2021. Les escrimeurs de l’archipel ne pourront plus se contenter de leurs performances sportives pour briguer à une place dans l’équipe nationale. Ils devront également atteindre un certain niveau au GTEC (Global Test of English Communication). Selon Yuki Ota, le président de la Fédération japonaise d’escrime, par ailleurs vice-président de la Fédération internationale, une telle décision vise à aider les athlètes à mieux comprendre les conseils de leurs entraîneurs étrangers, mais également à réagir sans hésitation à la décision de l’arbitre dans les compétitions internationales. La maîtrise de l’anglais est également encouragée afin de mieux préparer les escrimeurs japonais à leur reconversion professionnelle.

ActualitésVoir toutes les actualités