Football - 19/04/2019

Sheikh Ahmad accusé de menaces et manipulation

Nouveaux ennuis en vue pour Sheik Ahmad al-Fahad al-Sabah. Il est accusé par une dirigeante de la Fédération de football des Maldives de menaces et manipulation lors de la récente élection au Conseil de l’Association asiatique de football. Mariyam Mohamed a écrit un courrier à l’organisation continentale, consulté par Associated Press, où elle demande une enquête officielle sur l’influence supposée de Sheikh Ahmad lors du vote du 6 avril dernier à Kuala Lumpur. Elle explique que le Koweïtien, membre du CIO et président de la Solidarité olympique, lui a signifié qu’elle n’aurait aucun avenir dans le football si elle maintenait sa candidature pour être l’une des représentantes de l’Asie à la FIFA contre le candidat qu’il soutenait, Mahfuza Akhter Kiron du Bangladesh. « Sheikh Ahmad a également essayé de me faire renoncer en me promettant n’importe quelle autre fonction au sein de l’AFC ou de la FIFA », a-t-elle écrit dans la plainte officielle. Elle assure que Sheikh Ahmad aurait utilisé un « ton menaçant » et fixé une date limite à la veille de l’élection pour accepter son offre. Mariyam Mohamed n’a pas cédé. Elle a finalement été battue lors du scrutin, recueillant  15 voix contre 31 à son rival bangladais. La Confédération asiatique de football a annoncé que la plainte serait examinée par sa commission de discipline.

ActualitésVoir toutes les actualités