Football - 11/04/2019

Oman ferme la porte au Mondial 2022

Sale coup pour Gianni Infantino. Sauf improbable retournement de situation, le président de la FIFA devra renoncer à son projet d’augmenter à 48 équipes le format du Mondial 2022 au Qatar. En cause, le refus des autorités d’Oman d’envisager l’organisation de certaines matches sur leur sol. « Nous avons été interrogés à maintes reprises à ce sujet et notre réponse a été : nous ne sommes pas prêts, nous ne sommes pas prêts », a assuré Yosuf bin Alawi, le ministre omanais des Affaires étrangères, à la chaîne américaine CNN. Déterminé à concrétiser son projet d’un Mondial à 48 équipes dès l’édition 2022, Gianni Infantono manœuvre depuis plusieurs mois pour convaincre les pays voisins de partager l’organisation du tournoi. Mais le blocus imposé au Qatar par l’Arabie Saoudite, Bahreïn et les Emirats Arabes Unies réduit nettement les options. En clair, il en reste deux : Oman et le Koweït. La FIFA peut désormais rayer le nom d’Oman. Reste le Koweït, mais ses autorités n’ont jamais laissé entendre qu’elles seraient prêtes à se joindre au Qatar pour accueillir des rencontres. Une décision quant au format du Mondial 2022 doit être prise par la FIFA lors de son prochain Congrès, au début du mois de juin à Paris.

ActualitésVoir toutes les actualités