Tokyo 2020 - 09/04/2019

Menace autour du site de voile

Nouvelle polémique en vue autour des Jeux de Tokyo ? Selon le quotidien japonais Mainichi Shimbun, le site des régates de voile olympique, dans le port Shonan, au sud de la capitale, ne pourrait pas être évacué à temps en cas de tsunami pendant les compétitions. Un rapport confidentiel, réalisé par un cabinet indépendant, estime que les vagues mettraient seulement 90 secondes à atteindre la zone accueillant les athlètes. Le même document, réalisé à partir d’une série de simulations, précise que les espaces prévus pour les spectateurs seraient submergés environ six à huit minutes après le séisme. Le comité d’organisation des Jeux de Tokyo 2020 assure que les athlètes, le personnel et les spectateurs pourraient évacuer la zone sans danger. Les experts, de leur côté, soutiennent que l’évacuation serait difficile. Initialement, les organisateurs des Jeux avaient prévu d’installer des tribunes pour 5 000 spectateurs sur le site de voile. Face aux risques en cas de tsunami, ils ont revu leurs chiffres à la baisse, réduisant la capacité à 3 300 spectateurs. Mais avec les athlètes, les officiels, l’encadrement et les médias, le nombre de personnes présentes en même temps sur le site pourrait atteindre 5 700 personnes. Une population qui serait difficile à évacuer dans des conditions de sécurité, estiment les experts japonais.

ActualitésVoir toutes les actualités