Triathlon - 18/03/2019

L’ITU fait affaire avec le TAS

Le triathlon veut se poser en pionnier de la lutte antidopage. Sa fédération internationale, l’ITU, annonce dans un communiqué être devenue la première du mouvement olympique à s’associer avec la nouvelle division antidopage du Tribunal arbitral du sport (TAS). En vertu de l’accord signé entre les deux parties, l’ITU accepte de déléguer son autorité de première instance pour juger les violations présumées des règles antidopage et les sanctions éventuelles, garantissant ainsi encore plus d’indépendance dans toutes les affaires liées au dopage. La division indépendante du TAS dédiée au dopage a été créée pour entendre et trancher les affaires antidopage en première instance, sur délégation écrite des pouvoirs du CIO, des fédérations internationales, de l’Agence internationale de contrôle et de tout autre signataire du Code mondial antidopage.

ActualitésVoir toutes les actualités