FIFA - 18/03/2019

Infantino sur tous les tableaux

Gianni Infantino peut se frotter les mains. Le président de la FIFA est sorti grand vainqueur de la dernière réunion du Conseil de l’organisation internationale, en fin de semaine passée à Miami, en Floride. Tous ses projets ont été validés. Du grand art. En tête de liste, la refonte de la Coupe du Monde des clubs, désormais ouverte à 24 équipes. Le dirigeant suisse a également obtenu de son Conseil le feu vert pour pousser encore d’un cran l’étude de faisabilité d’une Coupe du Monde à 48 équipes dès l’édition 2022 au Qatar. Elle impliquerait un partage des rencontres avec un ou plusieurs pays voisins. La décision finale sera prise lors du prochain Congrès de la FIFA, le 5 juin à Paris, en marge du Mondial féminin 2019 en France. A Miami, le Conseil s’est également prononcé en faveur de l’utilisation du VAR au Mondial féminin 2019. Il a attribué le Mondial féminin des moins de 19 ans 2020 à l’Inde, et confié au Brésil l’organisation du tournoi masculin 2019, initialement prévu au Pérou. Enfin, l’organe de décision de l’institution du football a décidé de faire preuve d’une plus grande transparence en rendant public les détails du vote pour l’attribution du Mondial féminin 2023. Le scrutin doit se dérouler en mars 2020.

ActualitésVoir toutes les actualités