Athlétisme - 13/03/2019

L’Afrique gronde

La décision du Conseil de l’IAAF de modifier le programme des épreuves de la Ligue de Diamant en 2020 fait déjà son lot de mécontents. L’Afrique, notamment, apprécie peu de voir le circuit des meetings rayer toutes les distances du demi-fond au-dessus du 3 000 m. Haile Gebrselassie, le double champion olympique du 10 000 m, estime que l’abandon du 5 000 m en Ligue de Diamant constitue une « triste décision » qui va particulièrement affecter le Kenya, l’Ethiopie, et même toute l’Afrique de l’est. Jackson Tuwei, le président de la Fédération kényane d’athlétisme, annonce vouloir contester la décision du Conseil de l’IAAF. « Nous avons été encouragés à former des coureurs de 5 000 et 10 000 m, pour finalement découvrir qu’ils ne pourront plus s’exprimer en Ligue de Diamant sur leur distance, explique-t-il. L’IAAF ne peut pas imposer un tel changement sans en avoir préalablement informé ses membres. »

ActualitésVoir toutes les actualités