Football - 11/03/2019

Un nouveau président pour l’Océanie

Changement de tête pour la gouvernance du football en Océanie. Réunie en assemblée générale en Nouvelle-Zélande, la Confédération océanienne de football a élu Lambert Maltock à la présidence pour un mandat de quatre ans. Le dirigeant de Vanuatu assumait déjà la fonction, mais seulement par intérim, depuis le départ l’an passé de David Chung. Le représentant de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, élu président en 2011, avait choisi de se retirer en invoquant des « raisons personnelles ». Depuis, David Chung a été suspendu par la FIFA de toute activité liée au football pendant une période 6 ans et demi, pour violation de l’éthique. La chambre d’arbitrage de la commission d’éthique indépendante de la FIFA l’a jugé coupable de corruption et de conflit d’intérêts. Tout juste élu, Lambert Maltock a annoncé que sa priorité de président serait de décrocher deux places pour l’Océanie à la Coupe du Monde 2026. La Néo-zélandaise Johanna Wood et le Fidjien Rajesh Patel ont été élus pour représenter l’Océanie aux côtés de Lambert Maltock au Conseil de la FIFA.

ActualitésVoir toutes les actualités