Jeux de la Francophonie - 15/02/2019

Aucune candidature reçue

Les Jeux de la Francophonie auront-ils lieu en 2021 ? Le conseil d’orientation du Comité international des Jeux de la Francophonie (CIJF) était réuni au siège de l’OIF à Paris, jeudi 14 février, pour tenter de trouver une réponse. En vain. Annie Laflamme, la présidente du conseil d’orientation, l’a reconnu à l’issue de la réunion : « Il n’y a pas eu de candidature. On ne sait d’ailleurs pas exactement quel terme utiliser, parce qu’il y avait des finalistes au moment de la phase de candidature. Mais il n’y a pas eu de proposition officielle déposée ce matin. » Au cours de la réunion, un représentant du gouvernement du Nouveau-Brunswick, le ministre de la Francophonie, Robert Gauvin, a officialisé le retrait de la province. Mais une alternative reste à trouver. Sherbrooke se dit intéressée, mais le montage financier envisagé pour l’instant entre la ville (5,5 millions de dollars canadiens), le gouvernement du Québec (17 millions), et le gouvernement fédéral (22,5 millions), laisse encore un trou d’une quarantaine de millions de dollars. Annie Laflamme se veut rassurante : « On a eu de très très bonnes discussionsIl est clair que pour les membres présents autour de la table, les Jeux de la Francophonie sont importants. On souhaite qu’ils puissent avoir lieu en 2021. » Les débats doivent se poursuivre ce vendredi, mais la journée était initialement consacrée à la rédaction de l’appel à candidatures pour les Jeux en… 2025.

ActualitésVoir toutes les actualités