JO 2026 - 13/02/2019

A Are, la Suède montre ses atouts

Un coup de pouce pour la candidature de Stockholm-Are aux Jeux d’hiver en 2026 ? Sans doute. La station suédoise d’Are accueille actuellement (5 au 17 février) les Mondiaux de ski alpin. L’occasion pour l’équipe de candidature de soigner sa communication. Elle a publié, mardi 12 février, un communiqué où Mats Arjes, le président du comité olympique suédois, revient en détail sur les atouts du projet. En tête de liste, la durabilité et l’expertise suédoise en termes de grands événements sportifs. « Pour la Coupe du Monde de ski alpin organisée tous les ans à Are, nous utilisons les mêmes équipements et infrastructures que lors de l’édition 2007, insiste Mats Arjes. Et il en serait également ainsi pour les Jeux olympiques en 2026. » Le président du comité olympique suédois était présent à Are pendant la première partie des Mondiaux de ski alpin. Il explique : « Cette compétition représente une occasion extrêmement importante de montrer la tradition, en Suède, d’organisation de grands événements dans les disciplines des Jeux d’hiver. Nous aurons le championnat du monde de patinage artistique (à Stockholm en 2021), nous organisons le Mondial de hockey sur glace, et ainsi de suite. En réalité, il existe peu de disciplines pour lesquels nous n’avons pas organisé un championnat du monde. » Stockholm/Are est en concurrence avec Milan/Cortina d’Ampezzo. La ville-hôte des Jeux d’hiver en 2026 sera désignée lors de la session du CIO, le 24 juin 2019 à Lausanne.

ActualitésVoir toutes les actualités