CIO - 21/01/2019

La justice donne raison à Legkov

Mauvaise nouvelle pour le CIO. La justice suisse a donné raison au fondeur russe Alexander Legkov, champion olympique du 50 km aux Jeux de Sotchi en 2014, dans son conflit avec l’institution olympique. A la fin de l’année 2017, le CIO avait rayé le nom et la performance du fondeur aux Jeux de Sotchi 2014, ainsi que ceux de 42 autres athlètes russes après la révélation d’un dopage institutionnalisé. Mais dès l’année suivante, le Tribunal arbitral du sport avait cassé la décision pour 28 de ces athlètes, dont Alexander Legkov. Le CIO avait ensuite riposté, saisissant la justice suisse sur le seul cas du champion olympique du 50 km. L’organisation olympique a annoncé, samedi 19 janvier, qu’elle avait été déboutée. Elle a également fait savoir qu’elle ne ferait pas appel pour les 27 autres cas, mais en se réservant le droit de les rouvrir si de nouvelles preuves devaient apparaître.

ActualitésVoir toutes les actualités