Dopage - 18/01/2019

Un lutteur perd sa médaille olympique

La liste s’allonge. Le CIO a annoncé jeudi 17 janvier, via un communiqué, le nom d’un nouvel athlète contrôlé positif après une nouvelle analyse des échantillons des Jeux de Londres en 2012. Il est lutteur. Et portait les couleurs de la Géorgie. Davit Modzmanashvili, 37 ans, médaillé d’argent en moins de 120 kg en lutte libre,  va être rayé du palmarès olympique. La ré-analyse du prélèvement effectué aux Jeux de Londres a révélé la présence d’une substance interdite, la déhydrochlorméthyltestostérone (oral-turinabol). Depuis les Jeux de Londres, Davit Modzmanashvili a changé de nationalité. Il est désormais citoyen ouzbek.

ActualitésVoir toutes les actualités