IAAF - 18/01/2019

Tan Tong Han charge Papa Massata Diack

L’étau se resserre autour de Papa Massata Diack dans l’affaire de corruption à l’IAAF. Son associé au sein de la société singapourienne Black Tidings, Tan Tong Han, a été placé sous mandat de dépôt. Il est accusé de faux témoignage. Interrogé par les enquêteurs, il a avoué avoir menti à la justice, à la demande de Papa Massata Diack, pour couvrir des prestations fictives facturées par la société Black Tidings. Selon l’acte d’accusation, Tan Tong Han aurait caché aux enquêteurs l’existence d’un virement de 547 891 dollars effectué le 27 mars 2014 du compte bancaire de Pamodzi Consulting, une société détenue par Papa Massata Diack, vers celui de Black Tidings. Ces versements bancaires entre les deux sociétés concernaient une série de chantages sur des cas de dopage d’athlètes russes, dont l’ex marathonienne Liliya Shobukhova. L’homme d’affaires singapourien, âgé de 36 ans, a été condamné à une semaine de détention pour faux témoignage. Mais il a demandé, et obtenu, de purger sa peine à partir du 20 février, après la période des fêtes du Nouvel An chinois.

ActualitésVoir toutes les actualités