JO 2026 - 15/01/2019

Lindberg se mouille pour Stockholm

La campagne de candidature pour les Jeux d’hiver en 2026 entre dans une nouvelle phase après le dépôt au CIO, vendredi 11 janvier, des dossiers de Milan/Cortina d’Ampezzo et Stockholm/Are. Plutôt discrète depuis le début du processus, l’équipe suédoise veut maintenant se faire entendre. Sans surprise, elle le fait par la voix de la plus influente de ses leaders, Gunilla Lindberg. Membre de la commission exécutive du CIO, la Suédoise s’est exprimée publiquement en faveur de la candidature de Stockholm et Are. « La question n’est pas de savoir ce que le mouvement olympique peut donner à la Suède, mais plutôt ce que la Suède peut apporter au mouvement olympique, a suggéré Gunilla Lindberg. C’est très simple. Pensez simplement à ce que représente la Suède. Démocratie, humilité, égalité, durabilité, transparence, environnement, fiabilité, honnêteté, santé publique et intérêt pour le sport, pour n’en nommer que quelques-uns. Dans tous ces domaines, la Suède est un leader mondial. C’est pourquoi je dis que ces Jeux vont bien au-delà de 2026, ils concernent l’avenir des Jeux d’hiver. » On attend maintenant la réponse des Italiens de Milan/Cortina d’Ampezzo.

ActualitésVoir toutes les actualités