Tennis - 14/01/2019

Un président sur le sellette

Vent de mutinerie dans le tennis professionnel. Le conseil des joueurs de l’ATP, formé de dix joueurs et mené par Novak Djokovic, s’est réuni samedi 12 janvier à Melbourne, en marge de l’Open d’Australie. Avec un seul sujet à l’ordre du jour : l’avenir du président de l’ATP, Chris Kermode. Cinq joueurs auraient voté en faveur du départ du Britannique, alors que quatre autres s’y seraient opposés. Le dixième votant serait toujours indécis. Le conseil des joueurs doit maintenant attendre jusqu’au tournoi d’Indian Wells, en mars prochain, avant de communiquer sa position définitive. La fronde serait menée par le joueur canadien Vasek Pospisil. Il réclame notamment une meilleure répartition des bénéfices générés par le circuit, notamment pour les joueurs classés entre la 50ème et la 100ème place mondiale. « Nous obtenons moins de 10% des revenus des tournois du Grand chelem, explique-t-il. Dans d’autres ligues comme la NBA, la NHL, la NFL et la MLB, les athlètes, qui sont indépendamment représentées par leurs associations, reçoivent près de 50% des revenus générés par leurs sport. » Agé de 54 ans, Chris Kermode préside l’ATP depuis 2013.

ActualitésVoir toutes les actualités