Tennis - 11/01/2019

Coup de filet en Espagne

Le premier gros coup de filet de l’année, dans le monde du tennis, a eu lieu en Espagne. Mais il est plutôt à ranger dans la rubrique corruption et matchs truqués. La Garde civile espagnole a annoncé jeudi 10 janvier avoir démantelé un vaste réseau de trucages de matchs au cours d’une opération policière qui a conduit à l’arrestation de 83 personnes. Quinze d’entre elles sont toujours interpellées. Parmi les individus arrêtés, 28 sont des joueurs de tennis. Leur identité n’a pas été révélée, mais la presse espagnole croit savoir que le mieux classé du lot serait l’Espagnol Marc Fornell, pointé au 236ème rang à l’ATP en 2007. L’enquête avait débuté à la suite d’une plainte de la Tennis Integrity Unit (TIU), l’entité de lutte contre la corruption et les matchs truqués. Le réseau serait dirigé par plusieurs Arméniens. Ses membres auraient usurpé des milliers d’identités de citoyens grâce auxquelles ils plaçaient des paris en ligne, en utilisant des comptes de parieurs et des porte-monnaie électroniques. Les membres de l’organisation se rendaient sur les lieux des matchs pour s’assurer que les joueurs achetés respectaient le pacte. L’organisation soudoyait des joueurs évoluant sur les circuits ITF Futures et Challenger.

ActualitésVoir toutes les actualités