Russie - 10/01/2019

Le Kremlin se défend

L’information a été confirmée par plusieurs sources : une équipe d’experts de l’Agence mondiale antidopage (AMA) s’est bien rendue à Moscou mercredi 9 janvier, comme prévu, où elle a pu accéder au laboratoire antidopage. Le Kremlin en a profité pour expliquer, enfin, les raisons qui avaient empêché le délégation de l’AMA de mener à bien sa dernière visite, au mois de décembre 2018. « Les données comme telles étaient prêtes à être remises à l’AMA déjà la fois précédente. Mais il y a eu en effet certains désaccords de travail concernant les supports de données, a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Les questions étaient plutôt logistiques. » L’équipe de l’AMA doit débuter ses travaux ce jeudi 10 janvier au laboratoire de Moscou. Sa visite pourrait durer jusqu’à 3 jours.

ActualitésVoir toutes les actualités