MONDIAL 2022 - 03/01/2019

Infantino ne renonce pas

Gianni Infantino ne renonce pas à son projet d’une Coupe du Monde de football à 48 équipes dès l’édition 2022 au Qatar. Présent mercredi 2 janvier à Dubaï à l’occasion d’une conférence sur le sport, le président de la FIFA a confirmé une nouvelle fois que cette option était toujours ouverte. « La Coupe du Monde aura lieu au Qatar avec 32 équipes. De toute évidence, si nous pouvons en augmenter le nombre pour passer à 48, cela fera le bonheur de tout le monde. Nous devrions essayer », a expliqué Gianni Infantino. Le dirigeant suisse a suggéré que certains matches supplémentaires pourraient être organisés dans les pays voisins. Une solution qui pourrait même avoir le mérite, selon Gianni Infantino, de contribuer aux efforts de réconciliation dans le Golfe persique, où le Qatar fait l’objet depuis plusieurs mois d’un boycott économique et diplomatique de l’Arabie Saoudite, du Bahreïn, de l’Egypte et des Emirats Arabes Unis. « Si nous pouvons convaincre certains des pays voisins de la région du Golfe d’accueillir quelques matches, cela pourrait être très bénéfique pour la région et le monde entier, a ajouté le président de la FIFA. Il y a des tensions dans cette région et c’est à leurs dirigeants respectifs d’y faire face, mais il est peut-être plus facile de parler d’un projet de football commun que de choses plus compliquées. » Le Qatar, de son côté, a annoncé vouloir attendre l’étude de faisabilité menée par la FIFA avant de prendre une décision. Elle devrait intervenir au mois de mars 2019.

ActualitésVoir toutes les actualités