Jeux de la Francophonie - 14/12/2018

Démissions à la chaîne

Le feuilleton du dérapage budgétaire des Jeux de la Francophonie 2021 à Moncton et Dieppe, au Nouveau-Brunswick (Canada), connaît un nouvel épisode. Il est spectaculaire. Cinq membres du conseil d’administration, dont le président, Eric Mathieu Doucet, et la vice-présidente, Linda Schofield, ont remis leur démission. Le conseil d’administration du comité d’organisation des Jeux de la Francophonie 2021 compte 11 membres : 5 ont été nommés par la province du Nouveau-Brunswick, 4 par le gouvernement fédéral, 1 par la ville de Moncton et 1 par la ville de Dieppe. Les cinq démissionnaires avaient tous été désignés par le Nouveau-Brunswick, en novembre 2017.  Au cours des derniers jours, nous avons assisté à une série de reportages médiatiques et réactions publiques entourant le plan d’affaires proposé pour les Jeux de la Francophonie de 2021 qui ont suscité une controverse malheureuse entourant la planification et la livraison des Jeux, expliquent-ils dans un communiqué. Nous souhaitons que ces démissions permettront aux partenaires de revenir à la table des négociations dans un climat médiatique et politique plus sain, concluent-ils.

ActualitésVoir toutes les actualités