Jeux de la Francophonie - 13/12/2018

La sécurité plombe la facture

La question du coût des Jeux de la Francophonie 2021 à Moncton et Dieppe, au Nouveau-Brunswick, continue de faire polémique au Canada. Le gouvernement de la province répète ne pas vouloir dépenser un dollar de plus que sa participation initiale. De son coté, Radio-Canada a tenté de comprendre comment le budget avait pu passer de 17 millions de dollars canadiens (11,2 M€) au moment de la candidature, à 130 millions (85,5 M€) aujourd’hui, selon la dernière estimation. Il s’avère que les frais associés à la sécurité ont été multipliés par 10 entre 2015 et 2018. Le budget 2015 les évaluait à 1 million de dollars, mais les récents chiffres affichent une facture de 10 millions. Les infrastructures, dont la rénovation des sites existants, ont été largement sous-évaluées. Dans le dossier de candidature, quatre montants de 1 million de dollars sont alloués aux aménagements temporaires d’emplacements sportifs, culturels, pour des activités et pour l’acquisition de matériel. La nouvelle estimation des organisateurs fait plutôt état de 36 millions pour les infrastructures, dont 24 millions d’investissements jugés essentiels. Enfin, le coût des opérations est aujourd’hui fixé à 84 millions de dollars. Dans le budget initial, le poste « opérations » n’était tout simplement pas mentionné. Le comité de candidature s’était contenté de prévoir des frais de coordination (2,1 millions), de restauration, et d’organisation des cérémonies (1,5 million de dollars).

ActualitésVoir toutes les actualités