CIO - 12/12/2018

Le sport au service de l’action climatique

Le CIO veut sauver la planète. Ou, au moins, contribuer à l’effort de lutte contre les effets du changement climatique. Il annonce dans un communiqué prendre les rênes de la nouvelle initiative des Nations Unies, « le sport au service de l’action climatique ». Lancée mardi 11 décembre, en marge de la COP24 organisée en Pologne, cette initiative entend « piloter la lutte contre les changements climatiques au sein de la communauté sportive. » Comment ? Par l’adoption de mesures concrètes et par la conclusion de partenariats, tout en appliquant des normes reconnues pour quantifier, réduire et déclarer les émissions de gaz à effet de serre dans le droit fil de l’Accord de Paris. L’accord-cadre signé par le CIO appelle le mouvement sportif dans son ensemble à élaborer un plan d’action en faveur du climat, articulé autour de cinq principes : promouvoir une plus grande responsabilité environnementale ; réduire l’impact global des changements climatiques ; sensibiliser à l’action en faveur du climat ; encourager des habitudes de consommation durables et responsables ; et prôner la lutte contre les changements climatiques via des campagnes de communication. Le CIO, les comités d’organisation des Jeux de Tokyo 2020 et Paris 2024, et plusieurs instances internationales, ont tous déjà signé l’accord-cadre.

ActualitésVoir toutes les actualités