Dopage - 06/12/2018

La France a fait son choix

Le laboratoire de l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) changera bientôt de décor. Dans la perspective des Jeux de Paris 2024, il quittera le CREPS de Chatenay-Malabry, où il est trop à l’étroit, pour être installé sur le campus d’Orsay de l’Université de Paris Sud. Ainsi en a décidé le gouvernement, après une évaluation des deux dossiers en concurrence : le campus d’Orsay et la communauté d’agglomération Grand Paris Sud Seine-Essonne-Sénart, dans la ville d’Evry. Le choix a été validé à l’occasion d’une réunion interministérielle, mardi 4 décembre 2018. L’AFLD est désormais autorisée à démarrer des études préalables. Le nouveau département d’analyses devrait être opérationnel dès le premier semestre 2023, pour la Coupe du Monde de rugby 2023 et les Jeux de Paris 2024.

ActualitésVoir toutes les actualités