Gymnastique - 06/12/2018

La fédération américaine en faillite

Les effets de l’affaire Larry Nassar continuent à secouer violemment la Fédération américaine de gymnastique (USA Gymnastics). Les poursuites judiciaires et les demandes d’indemnisation des centaines de victimes d’abus sexuels de son ancien médecin ont vidé se caisses. Résultat : elle s’est déclarée en faillite, mercredi 5 décembre. En se plaçant ainsi sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites, USA Gymnastics espère pouvoir indemniser les victimes. « Nous leur devons de trouver une solution pleine et totale à leurs requêtes, après les actes horribles du passé, a expliqué Kathryn Carson, membre de son conseil d’administration. Notre sport est plus sûr et plus fort grâce au courage de ces femmes. Cette mesure est la première étape dans le processus de reconstruction de leur confiance à notre égard. » La fédération américaine a précisé qu’elle n’avait pas de ressources propres, ayant perdu tous ses partenaires privés, mais que les demandes d’indemnisation étaient couvertes par des contrats assurances souscrits avant le début de l’affaire Larry Nassar. Cette mise en faillite pourrait lui permettre d’échapper à la procédure du comité olympique américain (USOC), qui veut lui retirer son agrément et obtenir son démantèlement.

ActualitésVoir toutes les actualités