CIO - 16/11/2018

Killy défend le CIO

Jean-Claude Killy l’affirme sans nuance : le CIO est aujourd’hui « totalement exemplaire et transparent. » Le triple médaillé d’or aux Jeux de Grenoble en 1968, membre de l’institution olympique jusqu’en 2014, était l’invité de la Matinale de RTS, en Suisse, au lendemain du non de la population de Calgary aux Jeux d’hiver 2026. Il en a profité pour défendre son ancienne maison et tordre le cou à l’idée d’une organisation corrompue. « Je le sais puisque je faisais partie d’une commission en 1999 pour réécrire les statuts du CIO. Nous sommes repartis d’un pied largement différent à ce moment-là. Et je regrette simplement que l’on n’ait pas une meilleure communication pour expliquer tout ce que les JO amènent de positif dans un pays ou dans une ville », a expliqué Jean-Claude Killy.

ActualitésVoir toutes les actualités