Lutte - 07/11/2018

Les Mondiaux 2017 dans le rouge

Sale temps pour la Fédération française de lutte (FFL). Selon Le Parisien, elle a déposé en fin de semaine passée un dossier au tribunal de grande instance (TGI) du Val-de-Marne et sollicité une « protection de la justice pour organiser la créance des tiers ». En cause, le déficit laissé par le comité d’organisation des championnats du monde de lutte en 2017 à Paris. Il s’élève à 1,1 million d’euros. Le coût de la sécurité et des prestations imposées à l’AccorHotels Arena de Bercy ont fait monter en flèche le budget d’organisation, passé de 3,5 à 4,5 millions d’euros. Dans le même temps, la date des Mondiaux s’est révélée peu propice. Initialement prévus fin septembre, ils ont été avancés en août afin de se dérouler avant le vote du CIO pour l’attribution des Jeux d’été en 2024. Le TGI du Val-de-Marne statuera le 19 novembre sur les responsabilités de chacun. Il pourra alors décider d’un éventuel plan de sauvegarde, ou d’un placement de la Fédération en redressement judiciaire.

ActualitésVoir toutes les actualités