Kenya - 22/10/2018

Kip Keino dans l’attente

La situation reste flou dans le sport kényan. Hassan Wairo, l’ancien ministre des Sports, aujourd’hui ambassadeur en Autriche, a été mis en examen vendredi à Nairobi. Il s’était rendu la veille à la police après une injonction de justice. Il est accusé d’abus de pouvoir pour avoir détourné de l’argent versé par le gouvernement pour la préparation des athlètes avant les Jeux de Rio en 2016. Hassan Wairo nie les faits en bloc. Il a été libéré sous caution dans l’attente de son procès, prévu le mois prochain. Kipchoge Keino, l’ancien président du comité national olympique, membre honoraire du CIO, s’était lui aussi rendu à la police jeudi 18 octobre. Le double champion olympique de demi-fond a expliqué à AP que « toutes les charges ont été abandonnées » contre lui. Il assure ne jamais avoir signé le moindre chèque engageant des fonds publics. Le tribunal de Nairobi a reporté sa décision et demandé un complément d’enquête. En attendant, Kip Keino est libre.

ActualitésVoir toutes les actualités