JO 2026 - 19/10/2018

Stockholm promet des Jeux sans impôts

La candidature de Stockholm pour les Jeux d’hiver 2026 respire encore. Et elle s’active. La semaine passée, la nouvelle majorité au pouvoir dans la capitale suédoise a annoncé qu’elle se refuserait à engager le moindre sou d’argent public pour organiser l’événement olympique. Un coup dur. Mais les porteurs du projet ne baissent pas les bras. Ils promettent aujourd’hui de proposer au CIO un concept de JO d’hiver financés sans le moindre recours à l’argent des contribuables. Mats Arjes, le président du comité olympique suédois (SOK), a assuré jeudi 18 octobre à l’occasion d’une conférence de presse que le projet de Stockholm ne s’appuyait pas sur la moindre garantie financière, et qu’il n’était pas prévu de se servir des impôts dans son modèle économique. Selon lui, la seule garantie financière concernerait la « sécurité nationale », déjà financée par les contribuables. Mats Arjes a répété que le dossier de Stockholm 2026 était construit autour d’un « modèle et d’un dispositif uniques », avec 90% des sites déjà existants. En cas de victoire, il faudrait aux Suédois à construire seulement une patinoire et une piste de ski. Le dossier de candidature prévoit de disputer les épreuves de luge, bobsleigh et skeleton sur la piste de Sigulda, en Lettonie.

ActualitésVoir toutes les actualités