CIO - 10/10/2018

Le CIO demande l’aide du Sénégal

Mauvaise nouvelle pour Papa Massata Diack. Le fils de l’ancien président de l’IAAF pourrait bientôt voir débarquer la police et la justice françaises dans sa retraite du Sénégal. Selon Thomas Bach, le CIO et l’IAAF ont très formellement demandé aux autorités politiques sénégalaises de les aider dans l’enquête sur des soupçons de corruption et de détournement dont Papa Massata Diack est l’objet depuis deux ans. « Nous sommes en contact avec Sebastian Coe sur cette affaire, a expliqué Thomas Bach, mardi 9 octobre, au terme de la session du CIO à Buenos Aires. Nous avons demandé au Sénégal de participer à l’enquête et nous avons eu l’assurance, il y a déjà plusieurs mois, que si les autorités françaises voulaient entendre Papa Massata Diack, elles pourraient venir au Sénégal et qu’il y serait à leur disposition. » Macky Sall, le chef de l’Etat sénégalais, était présent à la session du CIO, en début de semaine à Buenos Aires, pour assister à la désignation de Dakar comme ville-hôte des Jeux de la Jeunesse 2022. Thomas Bach n’a pas précisé s’il avait une nouvelle fois évoqué avec lui l’affaire Diack.

 

ActualitésVoir toutes les actualités