AIBA - 09/10/2018

Serik Konakbayev fait appel devant le TAS

Le feuilleton continue à l’AIBA. Avec, cette fois, le Kazakh Serik Konakbayev dans le rôle principal. L’ancien boxeur, médaillé olympique aux Jeux de Moscou en 1980 sous les couleurs de l’Union Soviétique, a déposé un appel devant le Tribunal arbitral du sport de Lausanne. Il conteste la décision de la commission électorale de l’AIBA de l’écarter de la course à la présidence de l’organisation, faute d’avoir rempli toutes les conditions exigées pour déposer une candidature. Dans un communiqué publié lundi 8 octobre, Serik Konakbayev explique que sa lettre d’intention, accompagnée du soutien de 20 fédérations nationales, est arrivée dans la journée du lundi 24 septembre 2018 à l’AIBA. Mais la date limite pour le dépôt des candidatures avait été fixée au dimanche 23 septembre à minuit. Serik Konakbayev l’explique dans son communiqué : selon la loi suisse, la date du 24 septembre devrait être acceptée, le dimanche n’étant pas un jour ouvré. L’élection à la présidence de l’AIBA doit se dérouler pendant le prochain congrès de l’organisation, les 2 et 3 novembre 2018 à Moscou. L’Ouzbek Gafur Rakhimov, président par intérim, est le seul candidat officiellement recensé à ce jour. Son élection pourrait conduire le CIO a exclure l’AIBA du mouvement olympique.

ActualitésVoir toutes les actualités