CIO - 08/10/2018

Neuf nouveaux membres en salle d’attente

Une habitude. Le CIO est réuni en session, ces deux prochains jours (8 et 9 octobre), en marge des Jeux de la Jeunesse 2018 à Buenos Aires. La session ne sera pas élective, mais elle s’annonce sans temps mort. En tête de liste des sujets inscrits à l’ordre du jour, la validation par les membres de l’organisation olympique des 3 projets proposés par la commission exécutive pour entrer en phase dite de candidature aux Jeux d’hiver 2026 : Calgary, Milan/Cortina d’Ampezzo, Stockholm. Une formalité.

La session du CIO devrait également valider la désignation de neuf nouveaux membres. La promotion 2018 est composée du Brésilien Andrew Parsons, président du Comité international paralympique (IPC) ; le Japonais Morinari Watanabe, président de la Fédération internationale de gymnastique (FIG) ; l’Italien Giovanni Malagò, président du comité national olympique (CONI) ; la Lituanienne Daina Gudzineviciute, présidente du comité national olympique ; le Paraguayen Camilo Perez López Moreira, président du comité national olympique ; l’Afghane Samira Asghari, une militante des droits de l’Homme ; la Rwandaise Felicite Rwemarika, vice-présidente du comité national olympique ; l’Ougandais William Blick, président du comité national olympique ; et enfin le Prince Jigyel Ugyen Wangchuck, président du comité olympique du Bhoutan.

Enfin, la session du CIO devrait entériner le choix du Sénégal comme pays-hôte des Jeux de la Jeunesse en 2022, et de la ville de Lausanne comme ville d’accueil de la session du mois de septembre 2019, où doit être désignée la ville-hôte des Jeux d’hiver 2026.

ActualitésVoir toutes les actualités