AMA - 19/09/2018

Les critiques pleuvent

A quelques poignées d’heures d’une réunion aux Seychelles de son comité exécutif où pourrait être décidée la levée des sanctions contre la Russie, l’Agence mondiale antidopage continue d’essuyer le feu des critique. Pas moins de 7 membres de sa commission des athlètes ont exprimé leur défiance à une telle perspective. La vice-présidente de l’AMA, la ministre norvégienne Linda Helleland, candidate au poste de présidente de l’organisation, a fait savoir qu’elle voterait contre la réintégration de la Russie. « Je soutiendrai la feuille de route d’origine, a-t-elle annoncé. Parce que je pense qu’il ne faut jamais faire de compromis qui minent votre crédibilité. » Nicole Sapstead, la présidente de l’Agence britannique antidopage, a exprimé elle aussi son désaccord avec la possible levée des sanctions. « Il faut consulter ses partenaires, en premier lieu les athlètes, avant de prendre une décision aussi importante », a-t-elle déclaré. Le comité exécutif de l’AMA doit se réunir jeudi 20 septembre.

ActualitésVoir toutes les actualités