IAAF - 18/09/2018

Monaco montre l’exemple

Après les mots, les actes. Déterminée à lutter à sa façon contre les effet de la pollution, l’IAAF annonce avoir installé pour la première fois dans un stade d’athlétisme un détecteur de la qualité de l’air. Sans surprise, l’appareil viendra équiper le stade Louis II à Monaco, non loin du siège de l’IAAF. Il a été « inauguré » lundi 17 septembre par Sebastian Coe, le président de la fédération internationale, et Albert de Monaco, président de la commission environnement du CIO. Six autres détecteurs, fabriqués et mis au point par la société espagnole Kunak Technologies SL, seront prochainement installés dans des stades en Argentine, Ethiopie, au Mexique, au Japon et dans la ville australienne de Sydney.

ActualitésVoir toutes les actualités