IAAF - 17/09/2018

Nouvelle charge contre Lamine Diack

Le feuilleton Lamine Diack semblait assoupi. Il vient de se réveiller. Selon l’AFP, l’ex président de l’IAAF (1995-2015) est l’objet d’une nouvelle mise en examen. Cette fois, la justice française le soupçonne d’avoir fait profiter son fils, le sulfureux Papa Massata Diack, de fonds issus des droits de télévision et de sponsoring de la fédération internationale. Le père aurait aidé le fils à se servir illégalement des recettes issues du sponsoring et des droits de télévision négociées par le groupe Dentsu entre 2008 et 2015. Citant deux sources « proches du dossier », l’AFP précise que sa mise en examen pour soupçons d’abus de confiance remonte au 26 juin 2018.  Elle survient trois ans après les premières accusations de corruption de l’ancien dirigeant sénégalais, assigné à résidence en France depuis le début de l’affaire.

ActualitésVoir toutes les actualités