ESport - 02/09/2018

Thomas Bach hostile à la violence

Thomas Bach persiste et signe. Présent à Jakarta pour la fin des Jeux Asiatiques 2018, le président du CIO a répété son hostilité à l’idée d’intégrer des jeux électroniques « violents » dans l’univers olympique. « Les jeux où il est question de tuer un ennemi n’ont rien à faire aux Jeux olympiques, ils sont contraires à nos valeurs », a martelé Thomas Bach. L’an passé, le dirigeant allemand avait déjà tenu des propos similaires à propos de l’ambition de l’eSport d’intégrer un jour prochain le programme des Jeux. A la remarque d’un journaliste d’AP sur la nature belliciste des sports de combat, dont l’escrime, où il a été médaillé olympique, le président du CIO a répondu : « Bien sûr, tous les sports de combat ont une comme origine un affrontement réel entre des individus. Mais le sport en est une expression civilisée. Un jeu électronique où il est question de tuer quelqu’un ne peut pas coller avec les valeurs de l’olympisme. » Aux Jeux Asiatiques 2018 en Indonésie, 6 jeux électroniques ont été intégrés au programme en qualité de sports de démonstration. Le dernier d’entre eux, PES 2018, a été remporté par le Japon.

ActualitésVoir toutes les actualités