Tennis - 10/08/2018

Une Chinoise suspendue pour corruption

Sale affaire. La Chinoise Peng Shuai, 32 ans, ex numéro 1 mondiale en double, a été suspendue 6 mois dont 3 avec sursis, et sanctionnée d’une amende de 10 000 dollars, pour une tentative de corruption sur sa partenaire au tournoi de Wimbledon en 2017. L’annonce en a été faite par l’Unité d’intégrité du tennis (TIU). Peng Shuai, actuellement classée au 20ème rang mondial en double (80ème en simple), a proposé une somme d’argent à sa partenaire pour déclarer forfait au dernier tournoi de Wimbledon. L’offre a été refusée, mais elle constitue une infraction au code anti-corruption. La Chinoise pourra jouer de nouveau à partir du 8 novembre 2018. Elle avait décroché la victoire en double à Wimbledon en 2013 et à Roland-Garros l’année suivante, les deux fois avec la Taïwanaise Hsieh Su-wei. Son ancien entraîneur, le Français Bertrand Perret, a lui aussi été suspendu trois mois pour son rôle dans cette affaire.

ActualitésVoir toutes les actualités