Athlétisme - 01/08/2018

Un sprinteur kényan tombe pour dopage

Les championnats d’Afrique d’athlétisme débutent ce mercredi 1er août à Asaba, au Nigéria, mais ils sont déjà entachés d’une affaire de dopage. L’agence Reuters révèle que le sprinteur kényan Boniface Mweresa a été exclu de l’équipe nationale pour avoir été déclaré positif à un test antidopage effectué au début du mois de juin dernier lors des championnats du Kenya militaires. Il avait décroché la médaille d’argent au 400 m et l’or au 4×400 m lors des Jeux Africains à Brazzaville en 2015. Boniface Mweresa n’a pas voyagé avec le reste de l’équipe du Kenya, lundi 30 juillet, pour se rendre à Asaba. Selon un officiel de l’agence kényane antidopage (ADAK), l’athlète âgé de 24 ans se dit innocent. Il explique avoir seulement consommé un supplément alimentaire et entend se défendre devant la juridiction sportive.

ActualitésVoir toutes les actualités