Athlétisme - 30/07/2018

La Russie avance mais reste suspendue

La fin du tunnel semble proche pour l’athlétisme russe. Réuni en fin de semaine passée à Buenos Aires, le Conseil de l’IAAF s’est prononcé pour un maintien de la suspension de la Fédération russe d’athlétisme (RusAF), mais tout en insistant sur les progrès réalisés par ses officiels. Rune Andersen, le patron de la task force de l’IAAF sur le dopage en Russie, a noté des « engagements et des progrès significatifs » de la part de RusAF. « Sur certains points, les Russes sont allés au-delà de ce qui leur était réclamé », a-t-il reconnu. Mais il reste trois conditions à remplir avant une levée de la suspension, décidée par l’IAAF en novembre 2015 : le paiement des frais engagés par l’IAAF pour résoudre la crise de l’athlétisme russe, la réhabilitation de l’Agence russe antidopage par l’AMA, et enfin l’accès aux échantillons prélevés par le laboratoire de Moscou entre 2011 et 2015.

ActualitésVoir toutes les actualités