Paris 2024 - 23/07/2018

Le Val d’Oise se voit en base arrière

Logique et attendu. Le département du Val d’Oise a débuté son opération olympique avec l’ambition avouée de devenir base arrière des Jeux de Paris 2024 pour certaines délégations étrangères. « Nous avons effectué des tournées dans une vingtaine de communes qui souhaitent jouer le jeu avec nous, explique Marie-Évelyne Christin, la vice-présidente (LR) du Conseil départemental, chargée des sports. Il y a des fédérations sportives étrangères qui n’ont pas forcément les moyens de s’offrir des équipements importants. » Le département a listé une série de sites susceptibles d’accueillir des équipes étrangères, dont le centre départemental d’Eaubonne, doté d’une salle d’athlétisme couverte, et la salle d’armes de Saint-Gratien.

ActualitésVoir toutes les actualités