JOJ - 19/07/2018

La Tunisie revient dans la course

Ils seront bien quatre, les pays africains en course pour l’organisation des Jeux olympiques de la Jeunesse en 2022. Le CIO l’a confirmé par la voix de son porte-parole, Mark Adams : la Tunisie fait partie de la liste des candidatures, avec le Sénégal, le Nigéria et le Botswana. Le comité olympique tunisien s’était lancé dans la course dès l’annonce par le CIO, en février dernier à la session des Jeux de PyeongChang, que les JOJ en 2022 seraient attribués à un pays africain. Mais sa candidature avait été suspendue, suite à la décision des autorités tunisiennes d’empêcher la participation d’athlètes israéliens aux championnats du monde juniors de taekwondo, au mois d’avril dernier à Hammamet. Selon Mark Adams, la suspension de la Tunisie est désormais levée. La commission d’évaluation du CIO, dirigée par le Turc Ugur Erdener, va donc poursuivre le processus de sélection avec les quatre pays en compétition. La liste des postulants sera réduite à deux noms en septembre prochain. Le pays-hôte des JOJ 2022 sera désigné par vote lors de la session du CIO en octobre 2018 à Buenos Aires, en marge des Jeux de la Jeunesse 2018.

ActualitésVoir toutes les actualités