AIBA - 03/07/2018

Main dans la main avec l’ITA

L’AIBA n’a pas traîné. Elle a suivi de peu la Fédération internationale de tennis de table (ITTF) pour devenir la deuxième organisation d’un sport olympique à rejoindre l’Agence internationale de contrôles (ITA). L’AIBA a annoncé mardi 3 juillet avoir conclu un accord avec la nouvelle structure indépendante de la lutte antidopage. Elle confie ainsi à l’ITA, présidée par la Française Valérie Fourneyron, la gestion complète de ses activités antidopage, dont les contrôles (inopinés et en compétition), le programme éducatif et la délivrance des AUT (autorisations d’usage à des fins thérapeutiques). Commentaire de Gafur Rahimov, le président par intérim de la Fédération internationale de boxe: « L’AIBA est engagée dans un combat pour un sport propre et je suis ravi que nous soyons parmi les premières fédérations internationales olympiques à adhérer à l’ITA. Ce nouveau partenariat est en phase avec la stratégie de l’AIBA. Il marque une étape importante pour notre organisation et l’avenir de la boxe. »


ActualitésVoir toutes les actualités