IAAF - 18/06/2018

Semenya va saisir la justice

Bras de fer en vue entre l’IAAF et la Sud-Africaine Caster Semenya. La double championne olympique du 800 m a fait savoir via ses avocats sa décision de contester devant la justice sportive les nouvelles règles controversées imposées aux athlètes féminines hyperandrogènes par l’IAAF. Le recours devait être déposé lundi 18 juin devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne. « Je suis très fâchée d’avoir été à nouveau placée sous les projecteurs, a expliqué Caster Semenya dans un communiqué. Je n’aime pas parler de cette nouvelle règle, je veux juste courir naturellement, telle que je suis née. » Dans un communiqué publié lundi, l’un des avocats de l’athlète, Gregory Nott, explique: « C’est un dossier majeur qui met en cause les droits de l’homme et la discrimination contre les athlètes féminines, avec un impact considérable sur les droits des genres. » La Fédération sud-africaine d’athlétisme avait déjà saisi le TAS, au mois de mai, au sujet du nouveau règlement.

ActualitésVoir toutes les actualités