Paris 2024 - 13/06/2018

La piscine de natation sera temporaire

On avance, on avance, du côté de Paris 2024. Selon l’Equipe, tous les acteurs du dossier doivent se retrouver jeudi 14 juin à l’Hôtel de Ville de Paris pour signer un protocole de 9 pages censé assurer une maîtrise des dépenses et le respect du budget initial de 6,8 milliards d’euros (3,8 milliards pour le COJO et 3 milliards pour la Solideo, en charge de la livraison des infrastructures). Le document a été préparé par Jean Castex, le délégué interministériel aux Jeux olympiques, en collaboration avec le COJO, la Solideo, les élus locaux concernés et le mouvement sportif. Principale information: le futur centre aquatique, situé à Saint-Denis, non loin du Stade de France et du village des athlètes, sera en partie temporaire. Les épreuves de natation course seront disputées dans une piscine démontable de 15 000 places. En revanche, le water polo et le plongeon bénéficieront d’un bassin neuf et permanent. Au total, les Jeux de 2024 laisseraient en héritage à la Seine-Saint-Denis le nombre très respectable de 9 piscines. Le coût du centre aquatique serait ainsi ramené à 83 millions d’euros, dont la partie temporaire serait à la charge du COJO.

ActualitésVoir toutes les actualités