Paris 2024 - 29/05/2018

La Région s’engage pour la piscine

Bonne nouvelle pour la natation française. Profitant d’un séminaire sur les Jeux de 2024, lundi 28 mai, Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France, s’est engagée à financer avec le département de la Seine-Saint-Denis le déficit d’exploitation du futur centre aquatique. « Nous travaillons avec le département sur un scénario qui permettrait d’assurer son avenir si cet équipement devient une base de loisirs après les Jeux », a expliqué Valérie Pécresse. Dans un rapport dévoilé en mars dernier, l’Inspection générale des finances avait pointé les risques de surcoût de la construction du centre aquatique, l’un des principaux chantiers des Jeux de 2024, prévu non loin du Stade de France et du village des athlètes, à Saint-Denis. Le document commandé par le gouvernement français estime le déficit annuel d’exploitation à 800 000 €, voire 1 million d’euros. Les inspecteurs suggéraient même d’abandonner l’idée d’un équipement durable, pour opter pour une piscine temporaire. L’engagement de la région pourrait écarter définitivement cette option, mais la décision ne sera pas prise avant la fin de l’année.

ActualitésVoir toutes les actualités