Haltérophilie - 27/04/2018

La fédération bulgare demande l’aumône

Inédit. Contrainte par un jugement du Tribunal arbitral du sport (TAS) de payer une amende de 500 000 dollars à la Fédération internationale d’haltérophilie (IWF), la Fédération bulgare a publié jeudi 26 avril un communiqué pour en appeler à la générosité de ses anciens champions. Elle demande à tous ses « anciens médaillés olympiques, mondiaux et européens, à leurs entraîneurs, leurs clubs et leurs familles », et même à tous les citoyens bulgares, de l’aider à réunir la somme. En décembre dernier, le TAS a condamné la Fédération bulgare d’haltérophilie à payer 500 000 dollars à l’IWF après que le pays ait enregistré 11 cas d’athlètes positifs au stanozolol au cours de l’année 2015. En manque de trésorerie, la Fédération bulgare s’est d’abord tournée vers les autorités sportives du pays, mais le ministère des Sports lui a répondu qu’il n’existait aucune justification légale à payer l’amende à sa place.

ActualitésVoir toutes les actualités