JO - 23/04/2018

Rivaux mais pas hostiles

La bataille fait déjà rage entre les fédérations internationales pour décrocher le statut de « sport additionnel » aux Jeux de Paris 2024. A Bangkok, la semaine passée, plusieurs d’entre elles ont profité de l’édition 2018 de SportAccord pour activer leur campagne de lobbying. Mais la rivalité n’empêche pas la convivialité. Pour preuve cette photo (ci-dessous) prise au Centara Grand & Convention Centre de la capitale thaïlandaise, où sont réunis cinq présidents de fédérations internationales candidates à une place dans le programme des Jeux de Paris 2024 (de gauche à droite): l’Espagnol Antonio Espinos (karaté), l’Argentin Fernando Aguerre (surf), le Français Claude Azéma (sport de boules), l’Italien Riccardo Fraccari (baseball/softball), le Français Jacques Fontaine (squash). Deux autres présidents, l’Italien Marco Scolaris (escalade) et le Mexicain Jose Antonio Perez Priego (wakeboard/ski nautique), absents de la photo, ont choisi eux aussi de s’associer à cette symbolique initiative.

 

ActualitésVoir toutes les actualités