FIFA - 19/04/2018

Le président congolais en garde à vue

La liste s’allonge. Constant Omari, le président de la Fédération congolaise de football (Fecofa), a été placé en garde à vue à Kinshasa par la justice de son pays, en compagnie de trois autres dirigeants sportifs nationaux. En cause, des soupçons de détournement de fonds publics. Constant Omari est également le vice-président de la Confédération africaine de football. Il est membre du comité exécutif de la FIFA. Les quatre suspects sont en garde à vue depuis mardi 17 avril, dans la soirée. Selon un magistrat du parquet, cité par l’AFP,  « ils seront interrogés sur l’utilisation des fonds publics dans l’organisation des rencontres sportives des équipes nationales de football et des clubs engagés aux compétitions africaines. » La fraude porterait sur la somme d’un million de dollars.

ActualitésVoir toutes les actualités