Paris 2024 - 18/04/2018

La Normandie veut sa part des Jeux

La Normandie veut sa part des Jeux de Paris en 2024. Le président de la région, Hervé Morin, a détaillé mardi 17 avril un plan de bataille destiné à convaincre un maximum de délégations étrangères de choisir la Normandie comme « base arrière » avant les Jeux. Après avoir réalisé un inventaire des installations sportives, la région en a retenu 82 susceptibles d’accueillir des équipes de haut niveau, dont 19 sites en cours de construction ou de rénovation. Dès l’an prochain, la Région Normandie déploiera une vaste campagne de promotion de ses sites d’entraînement à l’international, en visant notamment certains pays ayant déjà des liens privilégiés avec la Normandie : États-Unis, Canada, Australie, Corée du Sud, Colombie… Un comité d’experts a été formé pour « vendre » la région à l’étranger. Il est composé de Valérie Fourneyron, l’ancienne ministre de la Jeunesse et des Sports, Bernard Amsalem, l’ex président de la Fédération française d’athlétisme, Hugues Dubosq, le nageur du Havre médaillé olympique, et Emeric Martin, le pongiste normand champion paralympique aux Jeux d’Athènes.

ActualitésVoir toutes les actualités