Tokyo 2020 - 10/04/2018

Les Japonais détruiraient les forêts tropicales

Une nouvelle polémique en vue pour les Jeux de Tokyo 2020? Selon le South China Morning Post, une pétition ayant recueilli plus de 110 000 signatures a été envoyée au CIO par une ONG basée aux Etats-Unis, Rainforest Action Network (RAN). Elle reproche aux organisateurs des prochains Jeux d’été de contribuer à la destruction des forêts tropicales de Malaisie et d’Indonésie. Selon RAN, les Japonais importent la grande majorité du bois utilisé pour la construction du futur stade olympique de Tokyo depuis ces deux pays asiatiques, où est concentré environ un dixième des forêts tropicales restant sur la planète. L’ONG américaine assure que ces importations massives sont contraires aux engagements des organisateurs des Jeux de Tokyo 2020 en matière de développement durable et de respect de l’environnement. Le bois importé de Malaisie et d’Indonésie servirait également à la construction du centre aquatique, de l’arena Ariake et du Sea Forest Waterway.

ActualitésVoir toutes les actualités