IPC - 16/03/2018

La Russie restera suspendue

L’IPC n’est pas le CIO. A la différence de l’organisation olympique, l’institution paralympique ne lèvera pas la suspension de la Russie après les Jeux de PyeongChang 2018. Son président, le Brésilien Andrew Parsons, l’a confié jeudi 15 mars dans un entretien à l’AFP. La Russie devait présenter une réponse officielle aux accusations de dopage et obtenir de l’AMA la réintégration de son agence nationale antidopage (Rusda). « La situation est très claire parce que nous étions d’accord sur les critères de réintégration avec le comité paralympique russe, a expliqué Andrew Parsons à l’AFPOn ne peut pas lever la suspension juste après les Jeux car il faut qu’il réponde à ces critères. »

ActualitésVoir toutes les actualités